Le colonel Doumbouya et le bain de foule…

La remarque pertinente que tant d’observateurs ont faite le 5 septembre 2021, c’est la fougue du bain de foule que le Colonel Doumbouya tente de revendre au monde extérieur comme gage d’un pouvoir bénéficiant de l’adhésion populaire. Cette propension l’a d’ailleurs donné une sorte de légitimité relative par le fait qu’il soit accompagné par une foule de partisans foncièrement hostiles au régime déchu d’Alpha Condé le jour du coup d’Etat.

Un an après, cette réalité semble avoir la peau dure chez les nouveaux maîtres de la Guinée. C’est le cas pour sa sortie du 2 octobre 2022, à la faveur du soixante-quatrième anniversaire de l’indépendance de la Guinée. Un événement qui a connu une foule acquise à son idéal au palais du peuple dont l’organisation semble être un couac en partie selon plusieurs participants.

Aujourd’hui, l’homme fort de Conakry a véritablement du mal à faire reconquérir les mêmes estimes que le jour où il a renversé Alpha Condé.

Pour une vue de l’extérieur, l’on est parti de croire que le Colonel Mamadi Doumbouya est acclamé par l’ensemble du peuple de Guinée. Dans un contexte marqué par des critiques à l’encontre du régime Alpha Condé. On peut dire que le Colonel a agi au bon moment. Mais un an après, l’on aperçoit qu’il a plus de difficultés à balayer sur son chemin des embûches. Parce que beaucoup de sbires à ses côtés refuseraient de voir la réalité au-delà de leurs milieux traditionnels. Ces gens-là ont tendance à revendre la fougue au colonel qui serait ce messie national.

Souhaitons que les jours à venir que le Colonel puisse gagner plus le cœur des Guinéens en refusant de tomber dans le piège des partisans fougueux.

 

Par Idriss Diallo 

*Libre opinion

error: Ce site est protéger par simer-gn !!!
id id Sed Donec tempus diam venenatis ut et, adipiscing ipsum