Lutte contre la drogue : les services spéciaux nettoient le coin appelé Coléah Chicago bord

La croisade contre les trafiquants de drogue, surtout cette nouvelle drogue Kush, continue à Conakry. Le mercredi 23 novembre 2022, les agents des Services spéciaux ont procédé à la saisie d’une quantité importante de stupéfiants comme la Kush, du chanvre indien, la tramadol et des boissons frelatées à coléah Chicago bord situé tout près du siège de la Soguipa dans la commune de Matam.


A en croire les meneurs de cette lutte, c’est une grande offensive de la lutte sans merci contre les réseaux de drogue en Guinée dont la consommation fait des ravages dans les quartiers et les débarcadères de Conakry, causant plusieurs pertes en vie humaines.

Coleah Chicago bord habité par les léonais, ghanéens et guinéens, est une vraie favela où la débauche, la violence, la délinquance juvénile, la criminalité sont perceptibles au vu et au su des autorités locales.

La noble mission des Services spéciaux qui consiste à lutter contre le crime organisé, surtout la drogue sur le territoire guinéen, présent sur le terrain après avoir fait un tour sur leslieux, le secrétaire général des Services spéciaux, le commissaire divisionnaire, Abdoul Malick Koné, a affiché sa stupéfaction profonde et sa désolation de voir cet endroit et les genres de personnes qui y habitent.

« Ça ressemble à une favela, c’est vraiment un endroit très dangereux. Il y a assez de risques ici. Ce n’est ni un port ni un débarcadère, c’est un endroit choisi pour faire tout ce qui est illicite dans la vie. Il faudrait que les citoyens soient logés dans un endroit décent. Leur place ce n’est pas ici. Je vois des enfants, des bébés qu’on allaite même ici », a-t-il déclaré.

Cette descente de taille des Services spéciaux a marqué les citoyens riverains qui sont sortis pour féliciter et encourager le secrétaire général et ses hommes du travail effectué, par une grande ovation, car cette partie de coléah, inquiétait la population devenue incontrôlable, réputée d’être un coin de dépravation et de la criminalité.

Pour sa part, le chef de secteur M’Bemba Sinayke dit d’être surpris de voir cet endroit devenu un lieu de vente de drogue. « Quand j’ai été informé ce matin de la présence des services spéciaux ici, j’ai immédiatement informé le chef de quartier. Celui-ci m’a dit de me retirer. Chose que je n’ai pas faite. Sincèrement, j’ai été surpris d’entendre dans cet endroit, il y a des vendeurs et consommateurs de drogues », témoigne ce dernier.

A rappeler que les jours passés, les Services spéciaux avaient fait les ratissages de grande échelle au débarcadère de Boussoura et Dixinn port 3 où une importante quantité de drogue la Kush, le chanvre indien le shit, des comprimés tramadol et de l’alcool frelatés ont été saisis.

 

Par Aimé Césaire Bah

l'équipe de rédaction
Nous sommes un site d’informations du droit guinéen, créé dans le but d’apporter une valeur ajoutée au traitement correct de l’information générale. Une équipe dynamique est à votre disposition 24/24 !