Lutte contre le grand banditisme:  » Nous partons en guerre contre les trafiquants de drogue », dit Abdoul Malick Kone

Devant la presse le vendredi 4 novembre 2022, le secrétaire général des Services spéciaux, le commissaire divisionnaire Abdoul Malick Koné,  a procédé à la présentation des types de drogue saisies par ses hommes au débarcadère de Boussoura situé dans la commune de Matam.

Il s’agit de près de 250 KG de canabis, une quantité importante de la nouvelle drogue Kush et des boissons frelatées.

Une poignée de personnes présumées détentrices de 249 kg du chanvre indien et d’autres qualités de drogues, des centaines de cartons, de bouteilles ou sachets de l’alcool et jus frelatées sont dans les mailles des services spéciaux.

La consommation de ces produits prohibés sont en train de tuer les jeunes de Guinée et fait plonger la jeunesse dans la délinquance, la prostitution et la criminalité.

Très satisfait de la réussite de cette opération de taille des agents des Services spéciaux pour débarrasser le port de Boussoura des sales marchandises, prenant la parole, le secrétaire général à la présidence chargé de lutte contre la drogue et le crime organisé, Commissaire divisionnaire, Abdoul Malick Koné précise la quantité saisie.

 » C’est dans la nuit du 1er au 2 novembre 2022, qu’ils ont procédé à l’interpellation des individus au débarcadère de Boussoura dans la commune de Matam en possession de 249 kilogrammes de toutes sortes de drogue (kush et chanvre indien) et des boissons frelatés venues de la sierra Leone. »

Poursuivant son intervention, le commissaire divisionnaire Abdoul Malick Koné, patron des Services spéciaux, résolument déterminé de sauver la jeunesse guinéenne de la drogue revient dire:

 » Nous avons mis un plan qui a permis le ciblage de certains lieux. Le premier point qu’on a tapé, c’est au port de Boussoura avec une grande qualité. D’autres quantités qui venaient de la Sierra Léon ont été saisies. Donc, nous allons nous battre pour débarrasser complètement notre pays. Cette nouvelle forme de drogue est en train de faire ravage actuellement à Conakry et partout dans le pays. C’est une question de santé publique. »

Pour terminer, le jeune flic, patron des Services spéciaux, affiche la volonté d’aller à la croisade contre les réseaux de drogue en Guinée

 » Nous partons en guerre contre les trafiquants de drogue. C’est une question de santé publique. Nous avons une mission de protéger les citoyens et leurs biens. Parfois, on utilise les boissons frelatées pour fabriquer d’autres qualités de drogue qui peuvent s’apparenter à la drogue Kush« , a-til déclaré avec détermination.

Il convient de rappeler que les jours à venir, les personnes interpellées seront présentées devant le procureur de la République avec les scellés.

Aimé Césaire Bah

655 24 14 58

l'équipe de rédaction
Nous sommes un site d’informations du droit guinéen, créé dans le but d’apporter une valeur ajoutée au traitement correct de l’information générale. Une équipe dynamique est à votre disposition 24/24 !
error: Ce site est protéger par simer-gn !!!
odio dolor. tristique Curabitur Donec Praesent velit, ut