Sport : la Fédération guinéenne d’haltérophilie et discipline associée, devant la presse !

La fédération guinéenne d’haltérophilie et discipline associée a tenu une conférence de presse ce vendredi 28 mai 2021, à la maison commune des journalistes à kipé. Objectif, faire la présentation de cette discipline aux hommes de médias. Cette conférence a permis aux membres de la fédération d’échanger de long en large les tenants et les aboutissants de ce sport en Guinée.

Diallo Thierno Souleymane est le secrétaire général. « L’haltérophilie est un sport de force qui consiste à arracher, épauler et jeter. Les disciples associés sont le Power lutting, le culturisme autrement dit en anglais le body building qui consiste à développer les muscles et les exposer de façon brève. Le power lutting est le développé, couché, c’est ce que les jeunes pratiquent dans les quartiers. Les jeunes guinéens pratiquent cette discipline sportive dans le silence. Du coup, nous, nous avons jugé nécessaire de se lancer dans le milieu pour permettre à ces passionnés de faire des sorties dans des grandes compétitions nationales et internationales.

D’où l’organisation de cette conférence aujourd’hui. Le but est d’informer la population guinéenne de l’existence de cette fédération. Dans les quartiers et communes, on voit à longueur de journée les jeunes prendre des poids lourds, ce que nous appelons développer-coucher. Mais nous nous pensons qu’ils ne connaissent pas l’importance d’haltérophilie au niveau international ».

Poursuivant, il est revenu sur quelques activités prévues courant de cette année : « Pour le moment, le soutien de la part du département des sports est limité mais en attendant, on compte travailler avec les moyens de bords et c’est dans cette optique que nous comptons organiser une compétition nationale qui va regrouper les huit régions administratives du Pays à la fin d’année 2021 ».

Pour finir, Thierno Souleymane Diallo lance une invite à l’endroit de tous les jeunes qui aspirent se lancer dans l’haltérophilie et les disciplines associées : « de venir vers la fédération nationale pour les aider à faire des formations qui pourrons les aider à pratiquer l’haltérophilie proprement dite, parce que, c’est ce qui est reconnu à l’international ».

Il faut signaler que la fédération guinéenne d’haltérophilie et discipline associée est affiliée à la fédération internationale d’haltérophilie et la confédération africaine d’haltérophilie. Ce sont les jeunes de 18 à 25 ans qui pourront pratiquer cette discipline sportive et la couche féminine aussi peut le pratiquer, selon notre interlocuteur.

 

Propos recueillis par Talibé Bah

 Tel : 628 33 37 42

 

l'équipe de rédaction
Nous sommes un site d’informations du droit guinéen, créé dans le but d’apporter une valeur ajoutée au traitement correct de l’information générale. Une équipe dynamique est à votre disposition 24/24 !
error: Ce site est protéger par simer-gn !!!
ipsum eleifend Donec elementum et, dolor ultricies ut at venenatis ut Donec