Guinée : les grandes formations politiques appelées « à changer de paradigme », estime Bah Oury

Intervenant dans l’émission « mirador » de Fim fm, ce samedi 22 octobre 2022, pour parler de l’actualité récente relative à la durée de la transition ramenée à 24 mois, repartis en dix (10) étapes.


Le président de l’UDRG, Bah Oury, a appelé les partis politiques opposés au CNRD à changer de méthode et de paradigme.

Pour l’homme politique, la fin du régime d’Alpha Condé marque la fin d’un cycle politique. Sans citer de noms, Bah Oury accuse le quatuor composé de l’ANAD, FNDC POLITIQUE, CORED et RPG arc-en-ciel et ses Alliés, d’avoir cru faire pression pour que le processus ne se passe pas correctement. Et de dire s’ils ne changent pas de fusil d’épaule et de méthodologie, l’histoire se fera sans eux. A déclaré Bah Oury avec une constance de position inégalée.

Bah Oury favorable aux dix étapes contenues dans le chronogramme de 24 mois.

« C’est une étape importante, parce que c’était le nerf essentiel qu’il fallait déverrouiller afin que la transition guinéenne puisse suivre son court normal avec l’accompagnement de la communauté financière et technique internationale. C’est une excellente chose pour notre pays sur deux aspects : premièrement, dix étapes ont été validées et les dix étapes seront d’une manière ou d’une autre financées, accompagnées techniquement par la communauté internationale. Je pense, c’est un élément fondamental pour permettre à la Guinée d’avoir les instruments pour favoriser une gouvernance institutionnelle, politique et économique, efficaces pour les années à venir… »

 

Décryptage de Dian Bah

  

l'équipe de rédaction
Nous sommes un site d’informations du droit guinéen, créé dans le but d’apporter une valeur ajoutée au traitement correct de l’information générale. Une équipe dynamique est à votre disposition 24/24 !